Time Paradox Ghost Writer (2020-????)

Prépublié depuis le Weekly Shonen Jump 2020 #24.

wsj2020_24_0006_Calque 1

 

Sypnosis :

Jeune mangaka faisant ses débuts, Teppei Sasaki rêve d’être un jour publié dans le célèbre Shônen Jump. Un jour, il reçoit un exemplaire du fameux magazine… qui ne sera pourtant publié que dans dix ans !

Personnages :

 

 

Vol.001

Chapitre 1 Un saut dans le temps hebdomadaire ! : Teppei Sasaki arrive à attraper un ballon bloqué dans un arbre pour un jeune enfant, même dans ce geste il pense à son rêve, devenir un auteur de manga dans le Weekly Shonen Jump ! Il a rendez vous au département éditorial de la Shueisha avec son responsable éditorial :  Kikuse. Quatre années ont passés depuis qu’il a remporté une mention honorable au prix du jeune créateur, quatre ans qu’il est arrivé à Tokyo et à enchaîner les petits boulots et est devenu un assistant mangaka, quatre longues années où il a essayé tant bien que mal à ce que son responsable éditorial veuille bien présenter son travail à une réunion pour décider d’une prépublication dans le magazine et aujourd’hui c’est un nouveau refus ! Teppei ne se décourage pas et insiste pour pouvoir proposer d’autres nemus le lendemain ! Enchaînant les planches toute la nuit, le lendemain, Teppei arasé, peut proposé de nouveaux nemus à son responsable… mais c’est un nouveau refus ! Après un bref recadrage, son responsable lui demande s’il ne serait pas mieux qu’il retourne dans son village avec sa base de fan. Complètement désemparé, il rentre chez lui et s’écroule dans son entrée et pense à ses parents qui ne voyaient aucune débouché possible dans le manga et ses amis qui eux l’encourageaient à continuer ! Son ami qui lui avait offert un robot du futur qui trône sur son micro onde depuis son arrivée à Tokyo, tout ses petits travaux d’assistants et les appels de sa mère qui lui préconisent de revenir s’il ne s’en sort pas financièrement. Tout ses moments remontent et un cri de désespoir sort de sa bouche : « J’arr… », le foudre retentit et son micro-onde prends feu, Teppei saisis un seau d’eau et parvient à arrêter le feu, à ce moment le bruit de la fin de cuisson retentit dans la pièce. Teppei, surpris, ouvre la porte et découvre un Weekly Shonen Jump datant de 2030 ! Croyant être l’objet d’une mauvaise farce, il lit le magazine et ne reconnaît aucunes des séries prépubliés et il y découvre une série magnifique : White Knight ! Mais après être sorti quelques instants pour reprendre ses esprits, en revenant dans sa cuisine le magazine de 2030 a disparu ! Se rappelant du manga, il prends ses outils et enchaîne les pages. Le lendemain, son responsable refuse de le rencontrer de nouveau, il force son entrée dans le bureau éditorial mais son responsable refuse et balance tout ses nemus ! L’éditeur en chef intervient et réprimande Kikuse sur son attitude mais aussi Teppei pour s’être introduit dans le bureau. L’éditeur en chef, contre toute attente, s’assoie et lit les nemus et refuse de le passer en réunion, il souhaite que ce soit publier directement dans le magazine ! Tout les autres responsables lisent les nemus et sont d’accord pour que White Knight soit le prochain one-shot publier ! L’éditeur en chef demande à Muneoka d’être le nouveau responsable de Teppei. Trop heureux, Teppei s’effondre ! De retour chez ses parents et aidés par ses amis, White Knight eut un gros succès dans le Weekly Shonen Jump. Pendant ce temps à Tokyo… son micro-onde continue de lui délivrer les Weekly Shonen Jump de dans 10 ans. Dans le département de Kôchi, dans une maison, une jeune fille ouvre le Weekly Shonen Jump que vient de lui acheter sa mère et découvre avec stupeur que son manga : White Knight est édité ! Cette jeune fille se jure de ne jamais pardonner Teppei de lui avoir voler son manga !

Chapitre 2 L’histoire qui ne pouvait pas s’arrêter : Dans la plupart des histoires, il y a un moment où le personnage principal doit faire un choix. C’est le moment ! Sasaki se pose des questions, son nouveau manga est-il du plagiat ? A t’il crée un paradox temporel en proposant en premier dans le Weekly Shonen Jump le manga White Knight ! A ce moment il reçoit un nouveau numéro de l’année 2030 et constate qu’il y a toujours White Knight avec son chapitre 7. Il aurait crée un univers paralèlle. Se sentant toujours un raté il décide de couper le fil d’alimentation du micro-onde mais c’est à ce moment que retentit la sonnerie de son portable. Muneoka son nouveau responsable éditorial lui donne rendez vous pour parler de la série ! Arrivé au rendez vous, Sasaki lui avoue qu’il souhaite arrêter White Knight. Muneoka ne comprends pas sa décision et lui crie dessus, qu’il ne peut pas abandonner ses personnages sans conclusion et lui montre pour le persuader tout le courrier qu’ils ont reçus à la rédaction ! Sasaki rentré chez lui, dévore les numéros venant du futur et travaille. Muneoka lis les 3 nemus qu’à réaliser Sasaki et tombe à la renverse devant une histoire aussi prenante. Les nemus sont validés à l’unanimité à la réunion de rédaction. A la sortie du bâtiment de la Shueisha, Sasaki est interpellé par une jeune fille : Aino Itsuki !

Chapitre 3 : Sasaki se retrouve face à la future auteure de White Knight. Elle lui fait lire les nemus de son White Knight qu’elle compte présenté au prix Tezuka. Elle lui demande ce qu’il en pense. Voyant Sasaki restant bouche bée, elle sort une plume G. Sasaki prends peur et croit que Aino va l’attaqué avec la pointe de sa plume. Aino le poursuit, Sasaki chute et Ainon lui monte dessus en le menaçant de sa plume. Aino l’accuse d’être entré dans sa chambre pour lui voler ses nemus. Sasaki lui avoue alors tout mais Aino n’en croit pas un seul mot et pense plutôt qu’ils ont la même façon de penser et serait-il si vide à l’intérieur de lui qu’il n’aurait pas la possibilité de créer autre chose que White Knight. A ses derniers mots, Sasaki repense à tout ces échecs passés et il crie alors à Aino qu’il est incapable d’écrire quelque chose pour ravir les lecteurs ! Contre toute attente, Aino se calme alors et lui sourie en lui disant qu’il en est de même pour elle ! Son rêve est aussi de divertir le monde entier avec son manga ! Elle le menaçait de sa plume G pour qu’il se rende compte qu’elle était usée et qu’elle travaillait comme une forcené pour réaliser son rêve. Aino lance un défi à Sasaki, elle lui laisse White Knight persuader qu’ils ont eu la même idée mais elle lui jure de faire un manga bien meilleur ! La parution hebdomadaire de White Knight allait commencer dans le Weekly Shonen Jump !

Chapitre 4 : Contrefaçon : Muneoka présente à Sasaki ses assistants pour la sérialisation de White Knight. : Akaishi Genki (un des huit finalistes du prix Tezuka), Yamane Jirou (assistant professionnel), Igarashi Hajime (qui a déjà publié un one-shot) et enfin… Aino Itsuki ! Reperé grâce à une annonce sur internet posté par Muneoka, Aino qui dit avoir eu la même idée de manga que Sasaki va donc participer à la sérialisation du titre. Akaishi lui dit d’avoir du respect envers leur chef Sasaki. Pour calmer la situation, Muneoka fait voir à tout les assistants le travail de Aino. Tout le monde semble alors d’accord pour dire qu’elle a beaucoup de talent. Sasaki s’en veut de plus en plus de lui avoir voler son idée. Les semaines passent, 19 jours avant la date limite pour rendre le chapitre 1, les assistants reviennent pour travailler et découvrent que Sasaki ne cesse pas de refaire le chapitre 1. Yamane a alors l’idée de tout de même faire les arrières plans alors que Sasaki faira les personnages qui seront intégrés ensuite sur les arrières plans. Enthousiastes, tout le monde se mets au travail. Une fois finis, tout le monde est content et Aino dit à Sasaki que c’est très bien voir même parfait ! Sasaki contre toute attente reprends les pages et… déchire le tout !

Chapitre 5 : La véritable contrefaçon : Sasaki ne croit pas Aino et lui demande ce qu’elle pense vraiment des dessins. C’est à ce moment que Muneoka et Akaishi lui montre les pages déchirés jonchant le sol. Sasaki demande à recommencer le chapitre mais Muneoka lui accorde que jusqu’au lendemain matin pour faire mieux, dans le cas contraire il enverra le premier jet de son travail à la rédaction. Sasaki renvoi tout le monde chez soi et essaye de décalquer le numéro du Weekly Shonen Jump du futur mais les personnages sont sans âmes. Aino sonne à la porte et lui explique qu’il est comme un oiseau libre de voler sans être sous l’emprise de personne et qu’il doit écrire et dessiner son White Knight comme il le sens, sans prendre en compte les avis car c’est son oeuvre. Il retourne travailler et décide désormais de réaliser White Knight comme il le veut ! Neuf jour plus tard, Sasaki rends son travail et la rédaction est emballé par son travail. Un peu plus tard il redemande l’avis de Aino et elle le trouve bien mais pas parfait. Sasaki accepte sa critique contrairement à Akaishi qui commence une nouvelle dispute avec Aino.

Chapitre 6 : Stop ! : Chaque lundi à 17h, le Weekly Shonen Jump du futur apparaît dans le micro-onde. Cette fois-ci Sasaki a la surprise de découvrir que White Knight aura dans le futur des pages couleurs à partir du chapitre 16 et pour 3 chapitres. Lundi 31 août 2020, White Knight paraît enfin dans le Weekly Shonen Jump et il se hisse à la première place des votes. En novembre, après la publication du chapitre 6, White Knight est second au vote de popularité. Muneoka annonce au groupe que déjà des propositions d’adaptations en anime sont effectués. Décembre, Muneoka vient annoncé au groupe que Aino a remporté le prix Tezuka. Alors qu’ils fêtent tous le prix de Aino, Igarashi s’approche de Sasaki pour lui dire qu’un jour aussi il a renoncé à son rêve de mangaka et c’est à la lecture du One-Shot White Knight qu’il lui a repris l’envie de devenir mangaka. Alors qu’ils s’assoupissent tous, Sasaki se réveille et découvre que Aino travaille déjà sur un autre manga. S’en voulant toujours autant de lui avoir pris White Knight, Sasaki lui offre un carnet de croquis. Sasaki cherche à se racheter et à lui permettre de réaliser son rêve le plus vite possible. Les mois passent, avril 2021, lundi 16h59, Sasaki attends le nouvel exemplaire du Weekly Shonen Jump du futur, Muneoka appelle et apprends à Sasaki que White Knight va être adapté en anime, dans le futur l’adaptation a été aussi annoncé… Sasaki se demande si c’est pas trop rapide… et il se rends compte que 17h est passé et… le micro-onde reste désespérément vide !

Chapitre 7 : Time Paradox Ghost Writer : Sasaki s’inquiète de ne pas avoir reçu cette semaine le Weekly Shonen Jump du futur. Une semaine plus tard, il reçoit enfin un nouveau numéro mais découvre avec stupeur que White Knight cesse sa publication car Aino est morte le 6 avril 2031 ! Sasaki triste, se demande alors si le Weekly Shonen Jump lui parviendrait pas pour justement sauver Aino. Une voix retenti du robot grillé au dessus du micro onde : « Future Thunder !! » avant qu’un éclair frappe le micro onde et laisse apparaître le message : « Continue de dessiner White Knight, l’origine de la mort de Aoni n’a pas encore disparu, sauve Aoni » !

Chapitre 8 : Message : Sasaki lit le message d’avertissement fait avec de la poussière de fer et se demande si la personne qui lui a envoyé le message l’entends. A sa question, le message change de forme et il se note « Racine carré 144 », le message disparaît et un nouvel avertissement apparaît : « Très bientôt Itsuki va réaliser une nouvelle série : « Anima ». Tu dois continuer à dessiner White Knight. Tu dois gagner face à Itsuki. Ta défaite signerai sa mort ! ». A la lecture de ce message, Sasaki s’énerve, le message disparaît et la poussière de fer essaye de l’attraper. Le message : « 22/04/2021  18:20 7 & 12 & 20 & 31 & 37 & 41 ». A la question, à quoi corresponds ces chiffres, le message s’inscrit : « Ce sont les numéros gagnants du prochain loto, je t’interdis de te faire un revenu de White Knight, joue ces chiffres pour payer tes coûts de production et continue la série ! ». Sasaki perds patience et demande pourquoi il a été choisi pour faire White Knight. Un smiley apparaît et la poussière de feu tombe au sol. Un peu plus tard Sasaki se pose des questions sur le scénario en se demandant si Aino aurait eu ces idées… paniqué par le poids qu’il a sur ses épaules, Sasaki se mords un doigt jusqu’au sang.

Chapitre 9 : Après la page blanche : Muneoka félicite Sasaki pour sa régularité en terme de qualité pour ses nemu mais il découvre un Sasaki particulièrement fatigué. Sasaki lui donne une tonne de nemu et livre en même temps sans que Muneoka son véritable premier chapitre sans aide du Weekly Shonen Jump du futur, le chapitre 46 ! Muneoka à sa lecture, a pour une fois des reproches à faire, il manque la touche White Knight. Muneoka n’est pas inquiet pour autant et rappele à Sasaki qu’il a le temps de faire des modifications pour ce chapitre. Sasaki rentre à l’atelier et se remets au travail tout en pensant que s’il ne bats pas Aino, elle mourra. Dans un instant de doute, il se rappelle de la prophétie concernant le loto, il regarde son portable les chiffres gagnants et découvre que les chiffres étaient corrects. Le message provient bien alors du futur ! Aino le coupe dans sa réflexion et lui demande son avis concernant un de ses dessins, Sasaki l’aide. Aino contente d’avoir appris de Sasaki l’appelle Maître Sasaki. Sasaki lui réponds alors qu’il a tout appris de son maître Nanashino mangaka du célèbre Vitamin-Man paru dans le Weekly Shonen Jump. Au moment du départ, Aino laisse tombé sa chemise de dessin et Sasaki découvre qu’elle travaille déjà sur Anima la série qu’elle doit lancer dans le futur. Tout le monde parti, il décide de continuer de travailler mais une ombre apparaît derrière lui et lui somme d’abandonner tout espoir d’égaler Aino. Fou de rage, il se retourne et lui crie de se taire avant de se remettre au travail. Six mois plus tard, Aino obtient la sérialisation de Anima, le combat entre Aino et Sasaki va pouvoir enfin commencer !

Chapitre 10 Itsuki Aino : Dans le passé, Aino rencontre une personne âgée dans un parc, un ancien auteur de manga désormais à la retraite, qui vendait des Weekly Shonen Jump. Un jour, Aino lui appris qu’elle voulait rendre les gens heureux en réalisant des mangas. Un jour, il quitta le parc en laissant un message à Aino et lui laissa sa collection de Weekly Shonen Jump. Au fil des années, Aino se perfectionnait jusqu’au jour où elle découvrit dans le Weekly Shonen Jump son projet de manga : White Knight. Les mois passèrent et Aino devint l’assistante de Sasaki jusqu’à ce que son nouveau titre fut retenu pour être sérialisé. A partir de ce moment, la vie de Aino changea, elle refusé tout contact avec l’extérieur, même avec son responsable Muneoka. Jusqu’à ce dernier jour où elle se demanda pourquoi elle réalisé encore des mangas et repensa à sa rencontre avec le vieil homme avant de tomber inconsciente !

Vol.002

A venir…

Vol.003

A venir…

Vol.004

A venir…

 

Vol.005

A venir…

Vol.006

A venir…

Vol.007

A venir…

Vol.008

A venir…

Vol.009

A venir…

Vol.010

A venir…

Vol.011

A venir…

9 réflexions au sujet de « Time Paradox Ghost Writer (2020-????) »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.